Prendre un thé
Tapoter des doights
Monsieur fantôme
Quelle heure est-il ?
BazinGa's Tips & tuto IT
BazinGa's - Tips & tuto IT

GDAL/OGR, guide de démarrage rapide

Utilisant GDAL de façon régulière, j’aime la multitude de possibilités qu’offre cette bibliothèque. Cependant, je ne peux m’empêcher de repenser aux débuts difficiles que j’ai pu avoir par manque de connaissances sur l’utilisation de celle-ci.

Voici quelques éléments pour démarrer rapidement.

GDAL est donc une librairie regroupant un ensemble de programmes permettant de traiter des fichiers SIG, accompagné de pilotes permettant de lire et d’écrire ces fichiers et ceci pour un très grand nombre de formats.

Il faut distinguer deux sous ensembles :

  • GDAL : traitement des rasters
  • OGR : traitement des vecteurs

Installer GDAL

Pour installer GDAL, direction la documentation officielle pour les sources à compiler et cette page pour obtenir les binaires directement.

Mais plus simplement, si vous avez QGIS, alors vous disposez de GDAL car il est inclut dans les binaires de QGIS.
Vous trouverez donc par exemple GDAL dans C:\Program Files\QGIS 3.16\bin.

Utiliser GDAL

Pour utiliser GDAL, tout se passe en ligne de commande. Il suffit d’appeler l’utilitaire désiré, de passer les options nécessaires et enfin de spécifier les fichiers à utiliser en utilisant les différents pilotes fournis par GDAL.

Pour appeler le programme, vous devrez indiquez le chemin où se trouve ce programme sauf si le répertoire dans lequel il se trouve est présent dans votre PATH.

Chaque utilitaire possède ses propres options que vous pourrez trouver dans la documentation officielle.

Voici un exemple de commande :

# Exemple de ligne de commande
C:\chemin\vers\gdal\mon_utilitaire -option1 valeur1 -option2 valeur2 "fichier source" "fichier destination"

Programme

Vous trouverez la liste des programmes disponibles sur cette page.

Voici ici une liste des utilitaires que j’utilise le plus :

  • Traitement raster (gdal) :
    • gdalinfo : obtenir des informations sur un raster.
    • gdalbuildvrt : créer un raster virtuel.
    • gdal_contour : générer des lignes de contours vectorielles à partir d’un raster d’élévation.
    • gdaldem : analyse (ombrage, pente, orientation) des rasters d’élévation.
    • gdal2tiles : tuiler un raster et organiser les tuiles dans un répertoire type TMS ou XYZ.
    • gdallocationinfo : obtenir des informations sur un pixel d’un raster.
  • Traitement vecteur (ogr) :
    • ogrinfo : obtenir des informations sur une couche vecteur.
    • ogr2ogr : transformer des données d’un format à un autre.

Options

Chacun de ces programmes peut être paramétré via une série d’options que l’on passe en paramètre dans la ligne de commande. Certaines de ces options peuvent être appelées plusieurs fois afin de spécifier plusieurs valeurs pour la même option.

Il est également possible de spécifier ces options dans un fichier qui doit ensuite être appelé. Ceci peut être très pratique notamment lorsque l’on spécifie beaucoup d’option ou que l’on traite de nombreux fichiers. Voici un exemple de fichier de configuration :

# Voici un commentaire
-option1 valeur1
-option2 valeur2

# Certaines options débutent par un double tiret
--option3 valeur3

Les différents programmes partagent certaines options communes dont voici les principales :

  • --version : afficher la version de GDAL.
  • --formats : afficher la liste des formats supportés.
  • --format mon_format : afficher des informations détaillées sur le format spécifié.
  • --optfile "C:\chemin\mon_fichier" : Utiliser un fichier de configuration.
  • --config ma_variable "la valeur" : définir certaines variables (plutôt que de les définir dans les variables d’environnement).

Certains traitements rasters permettent de créer de nouveaux fichiers. Il peut être nécessaire d’indiquer certains paramètres de création dont voici quelques exemples :

  • -of mon_format : spécifier le format d’écriture (si non précisé, il sera déduit de l’extension utilisée dans le fichier écrit). La liste des formats d’écriture disponibles est visible avec l’option --formats, seuls les format avec rw (read-write) peuvent être écrits.
  • -co parametre=valeur : spécifier des paramètres de création (l’option peut être appelée plusieurs fois). Les paramètres disponibles dépendent du format et donc du pilote utilisé. Le nom du paramètre peut varier selon le programme utilisé.
  • -a_srs srs : assigner un système de projection (plus d’info ici) à la donnée en sortie (assign).
  • -s_srs srs : définir le système de projection (plus d’info ici) des données en entrée (source).
  • -t_srs srs : définir le système de projection (plus d’info ici) des données en sortie (target).

Pilotes

Il existe de nombreux pilotes, en voici quelques-uns que j’utilise régulièrement.

Pilotes raster

La liste complète est disponible ici.

Pilotes vecteur

La liste complète est disponible ici.


Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager, il interessera surement certains de vos contacts.

Les thèmes suivants contiennent des articles en lien avec celui-ci, allez faire un tour :

GDAL/OGRSIG gdalogrrastervecteur

50%